EQUILIBRE SPIRITUEL

Publié le par Jack Martial Chevalier

L'équilibre spirituel

Le mot "équilibre" a le sens de stabilité, d'égalité, comme deux charges de même poids sur les plateaux d'une balance. C'est aussi l'état de quelqu'un qui maîtrise sa position et ses mouvements, qui ne tombe pas.

Dans le domaine mental, l'équilibre évoque une juste appréciation de la réalité, une raison saine qui ne cède pas aux excès des émotions et des sentiments.

On dit d'une personne équilibrée qu'elle à les pieds sur terre. Quelqu'un a ajouté "et la tête au ciel".

L'équilibre spirituel consiste à être adulte dans la foi.

... à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine... Ephésiens 4.13

Nous partageons sur la terre les réalités quotidiennes des êtres humains, avec les joies, les peines, les victoires, les défaites, les réussites et les échecs, parfois en chantant, parfois en pleurant, c'est la vie ici-bas.

Cependant si nous sommes croyants, notre regard s'élève vers le ciel, là où règne le Dieu unique, El-Shaddaï, le Tout-Puissant, l'Eternel, notre Père céleste, près duquel nous a précédés notre Sauveur, le Seigneur Jésus-Christ, notre intercesseur auprès de Dieu.

Nous ne sommes pas uniquement des êtres de chair préoccupés de leurs besoins matériels ou à la recherche des plaisirs et des joies terrestres. Par la foi en Jésus-Christ et notre conversion, nous sommes devenus des gens d'un autre royaume dont nous attendons la manifestation glorieuse et dans la réalité duquel nous vivons chaque jour.

Un écrivain connu confessant sa foi en Dieu à dit lors d'une émission de télévision :

"Il faut toujours penser comme si Dieu existait et toujours agir comme s'il n'existait pas".

Il a ajouté : car si nous comptons sur lui pour régler nos problèmes nous nous exposons à beaucoup de déception et de déboires.

Nous pouvons comprendre qu'il a voulu souligner le fait que certains pensent que Dieu fait tout et qu'ils peuvent ainsi se décharger de leur responsabilité. Cependant, cette conception manque d'équilibre et surtout elle contredit les nombreuses promesses de Dieu, dont voici quelques unes :

Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous. 1 Pierre 5:7

Dieu lui-même a dit: Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point.
C’est donc avec assurance que nous pouvons dire: Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien. Hébreux 13:6

C'est pourquoi, dans nos besoins, nos épreuves, nos projets et nos entreprises, nous ne plaçons pas notre confiance en nous mêmes, mais en Dieu. i Corinthiens 1.9

Recommande ton sort à l’Eternel, Mets en lui ta confiance, et il agira. Psaumes 37:5

Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Philippiens 4:6

Confie-toi en l’Eternel de tout ton coeur, Et ne t’appuie pas sur ta sagesse;
Reconnais-le dans toutes tes voies, Et il aplanira tes sentiers. Proverbes 3.5

Bien sûr, la foi ne doit pas nous empêcher de faire tout ce qui nous est possible. Elle n'encourage pas l'insouciance ni la paresse.

L'apôtre Paul écrivait aux disciples de Thessalonique :

Car, lorsque nous étions chez vous, nous vous disions expressément: Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. 2 Thessaloniciens 3:10

Dans le livre de Proverbes, il est dit :

Va vers la fourmi, paresseux; Considère ses voies, et deviens sage.
Elle n’a ni chef, Ni inspecteur, ni maître;
Elle prépare en été sa nourriture, Elle amasse pendant la moisson de quoi manger. Proverbes 6.6

C'est cela l'équilibre agir tout en comptant sur Dieu pour le résultat.

Nous vivons dans un monde instable, mais nous ne devons pas nous laisser entrainer dans un mouvement constant de balancier incertain. Nous ne sommes pas des funambules cherchant un équilibre fragile. Nos pieds ne reposent pas un sol mouvant, mais sur un rocher inébranlable.

L'apôtre Jacques a comparé l'homme inconstant et hésitant au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre. Jacques 1.6

L'équilibre s'applique dans de nombreux domaines et s'obtient en associant des éléments complémentaires.

Par exemple, nos paroles doivent être suivie d'actes.

Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. 1 Jean 3:18

Dieu ne se contente pas de paroles :

Car le royaume de Dieu ne consiste pas en paroles, mais en puissance. 1 Corinthiens 4:20

Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, et divers miracles, et par les dons du Saint-Esprit distribués selon sa volonté. Hébreux 2:4

La foi si elle n'est pas suivi d'action est inutile. Tout ceux qui ont vraiment cru ont agi selon leur foi. C'est le sens des paroles de l'apôtre Jacques 2.18/26

L'amour, nommé parfois la charité, doit s'exercer dans la vérité et la vérité sans amour est sèche et cassante.

Le jugement sans la miséricorde est inflexible et destructeur.

La sévérité ne doit pas se départir de la bonté. Romain 11.22

Nous pouvons multiplier les exemples, sans oublier une vérité essentielle :

La gratuité du salut, c'est à dire la grâce de Dieu doit être accompagnée d'une conduite sanctifiée.

Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée.
Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ, qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres. Tite 2.11

Un autre sujet très important est celui qui consiste à ne pas dissocier et encore moins opposer l'amour aux dons du Saint-Esprit.

Il est instructif de considérer que le chapitre 13 de 1 Corinthiens décrivant l'importance et la nature de la charité, se trouve comme enclavé entre les chapitres 12 et 14 qui traitent des dons du Saint-Esprit.

Le Saint-Esprit produit son fruit et accorde ses dons, afin qu'ils fonctionnent ensemble, de manière équilibrée.

Ce qui rend les dons spirituels efficaces et utiles c'est lorsqu'ils sont pratiqués avec l'amour de Dieu dans le but d'aider, de secourir, de consoler, d'instruire, d'édifier, de faire du bien.

Enfin, le Saint-Esprit et la Parole écrite de Dieu sont indissociables pour l'équilibre de notre vie spirituelle. Il ne vont pas l'un sans l'autre.

Les manifestations surnaturelles, lorsqu'elles viennent du Saint-Esprit, sont toujours en accord avec les Ecritures.

Dieu dans sa sagesse nous a donné sa Parole écrite et son Esprit qui l'a inspirée. Il nous la rappelle et nous en donne la compréhension.

Conclusion

Le croyant équilibré s'édifie sur le fondement solide de la Parole écrite de Dieu qui produit la foi et l'attachement au Seigneur Jésus-Christ et à Dieu notre Père, avec le soutien constant de l'Esprit Saint.

Léopold Guyot, pasteurweb

Publié dans Saine spiritualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article