L'échec d'Haman

Publié le par Gérard Fruhinsholz

De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

 
Nous voyons déjà les premiers fruits des promesses de 2017... avec l'échec d'Haman ! Tout observateur sensé comprend que l'établissement d'un Etat palestinien (islamique) au coeur d'Israël est une forme déguisée de la volonté de mettre un point final à la "question juive". C'était autrefois la volonté de l'Haman biblique, qui, au temps d'Assuérus, avait tramé un plan machiavélique pour détruire "le peuple de Mardochée" (selon le livre d'Esther).

 

 

Alors que jusqu'à présent pour l'Etat hébreu, les ennemis étaient surtout ses voisins arabes, nous voyons qu'aujourd'hui est mise en lumière la complicité des nations au travers des instances internationales, comme l'Unesco, l'ONU ou les Droits de l'Homme. Deux événements majeurs ont changé la donne, qui ont tellement surpris les médias, les sondages et le monde des bien-pensants: le Brexit et l'élection de Donald Trump.

 

Ces deux événements sont importants pour la survie d'Israël.

- Le Brexit a donné à la Grande-Bretagne d'être libéré de l'assujettissement d'une Europe profondément opposée à Israël, et le nouveau PM anglais, Theresa May, a pris une position favorable à l'Etat hébreu, notamment contre la décision de l'Unesco en octobre dernier d'islamiser les sites juifs à Jérusalem. En 2015, Theresa May avait souligné la contribution des Juifs britanniques au royaume : « Sans les Juifs, la Grande-Bretagne ne serait pas la Grande-Bretagne », lors du 67e anniversaire d'Israël.

 

- L'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis est le coup de massue qui met par terre toutes les velléités d'une gauche américaine incarnée par Hussein Obama (1) ressemblant fort à Haman, brillant, humaniste, et au double langage.

Réalisons ce timing incroyable, qui a mis en échec la tentative de François Hollande au Congrès de Paris de janvier 2017 en accord avec Obama, pour créer unilatéralement un Etat palestinien.

 

Échec pour Haman

 

 

- Échec, car après que l'Unesco ait mis de l'huile dans les rouages de la machine à tuer Israël en islamisant les sites juifs, un petit caillou a bloqué la machine !... comme "la pierre" qui a fait tomber la statue de Nebucanetsar, selon Daniel (Dan 2:34-35). Cette pierre, comme les prophéties l'affirment, deviendra "une grande montagne", évoquant le Royaume messianique sur terre.

 

- Échec à l'ONU, avec la nouvelle ambassadrice à l'ONU, Nikki Haley (chrétienne évangélique) qui, contrairement à sa prédécesseur Samantha Power, sait dire la vérité: "L'envoyée choisie par Trump pour représenter Washington à l'ONU a fustigé la résolution anti-implantations du Conseil de sécurité et soutient "absolument" le déplacement de l'ambassade à Jérusalem" (LIEN).

 

- Enfin échec avec la fin tant attendue des Accords d'Oslo, signés en 1993 (2). Ces accords ayant pour base le concept de "la terre contre la paix" pour deux Etats, étaient pernicieux. Yasser Arafat, président de l'Autorité Palestinienne et instigateur des Accords, avait déclaré :

« le Djihad continuera [...] Je vois cet accord comme n'étant pas plus que l'accord signé entre notre Prophète Muhammad et les Qurayshites à La Mecque », faisant ainsi référence à un accord conclu, puis révoqué par Mahomet à la suite de la violation de cet accord par la partie adverse" (wikipedia).

 

Les Intifadas et attentats meurtriers qui ont suivi ces "Accords d'Oslo" faisant des milliers de morts et envenimant profondément les relations entre Arabes et Israéliens, ont prouvé la folie de ce concept (anti-biblique). Ce sera un fossé difficile à combler, mais rien n'est impossible. Comme le disait Ben Gourion, "celui qui ne croit pas aux miracles en Israël, n'est pas réaliste".

 

Croyons qu'il existe une autre forme de coexistence entre Arabes et Juifs, les Arabes chrétiens le démontrent déjà, notamment en voulant s'engager dans Tsahal. Maintenant que le venin des Accords maudits a été extirpé, prions que tombe l'idéologie mortifère et sanguinaire de l'islam (LIEN), et la PAIX viendra avec le Messie "Mardochée"!

 

Pourim samea'h - Joyeuses fêtes de Pourim !

 

note1(1) Certains ont vu dans la Résolution 2334, par le biais de la gematria, le mot "trahison", en hébreu BAGAD : pour la première fois, les Etats-Unis trahissaient Israël en ne mettant pas leur veto (LIEN).

note2(2) Notons que Shimon Peres, le promoteur des Accords d'Oslo, est décédé le 28 sept 2016, et son enterrement s'est déroulé devant 70 nations réunies pour l'occasion à Jérusalem.

 

 

Publié dans Israel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article